Syteme de Télécommunications : Relais Satelitaire et Faisceaux Hertzien




 Les systèmes de télécommunications utilisent les satellites depuis longtemps pour les applications de services fixes et mobiles. On a assisté dans les années 2000 à l'apparition de nouveaux systèmes satellitaires pour des services de téléphonie mobile (Iridium, Globalstar) et divers projets de services multimedia par satellites (SkyBridge, Teledesic,Cyberstar,…) ont été proposé puis assez fréquemment ajournés.
Les systèmes de télécommunications par satellites sont classés en fonction de l'altitude des satellites. On distingue ainsi :

1. Les systèmes GEO (Geostationary Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant sur l'orbite géostationnaire.

2. Les systèmes MEO (Medium Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant sur l'orbite médiane de 5.000 à 15.000 km et au dessus de 20.000 km..

3. Les systèmes LEO (Low Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant en orbite basse de 700 à 1.500 km. Les Systemes de telecommunications sont au coeur de:

  •  La téléphonie

 

  • La télédiffusion

La transmission vidéo par satellite est la première application des satellites de télécommunications. Elle est estimée à 60% de la capacité du secteur spatial.

  • La transmission de données

La transmission de données constitue la troisième grande application des satellites de télécommunication. Les réseaux d'entreprise VSAT

  • La radiomessagerie

La radiomessagerie par satellites est un service offert sur plusieurs satellites GEO comme Inmarsat-C et D, OmniTracs ou encore EutelTracs. Elle existe aussi sur des constellations en orbite basse telle OrbComm.

  • L'Internet par satellite

L'Internet par satellite est un sujet très important actuellement et le satellite fait partie des solutions d'accès local au même titre que le LMDS, l'ADSL, les solutions câblés ou d'autres technologies. Le programme SkyBridge d'Alcatel actuellement arrêté pour des problèmes de financement fait partie de ce type de systèmes.

  • Faisceau hertzien

Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux - aujourd'hui principalement numerique- mono-directionnel ou bi-directionnel et généralement permanent, entre deux sites géographiques fixes. Il exploite le support d'ondes radioélectriques, par des fréquences porteuses allant de 1 GHz à 86 GHz1 (gamme des micro-ondes), focalisées et concentrées grâce à des antennes directives.

Ces émissions sont notamment sensibles aux obstacles et masquages (relief, végétation, bâtiments…), aux précipitations, aux conditions de réfractivité de l'atmosphère, aux perturbations électromagnétiques et présentent une sensibilité assez forte aux phénomènes de réflexion (pour les signaux analogiques mais la modulation numérique peut, au moins en partie, compenser le taux d'erreur de transmission dû à ces nuisances).

À cause des limites de distance géographique et des contraintes de  visibilité , le trajet hertzien entre deux équipements d'extrémité est souvent découpé en plusieurs tronçons, communément appelés  bonds, à l'aide de stations relais. Dans des conditions optimales (profil dégagé, conditions géoclimatiques favorables, faible débit, etc.), un bond hertzien peut dépasser 100 km.

 


299 Vues

0 Commentaires



Syteme de Télécommunications : Relais Satelitaire et Faisceaux Hertzien




 Les systèmes de télécommunications utilisent les satellites depuis longtemps pour les applications de services fixes et mobiles. On a assisté dans les années 2000 à l'apparition de nouveaux systèmes satellitaires pour des services de téléphonie mobile (Iridium, Globalstar) et divers projets de services multimedia par satellites (SkyBridge, Teledesic,Cyberstar,…) ont été proposé puis assez fréquemment ajournés.
Les systèmes de télécommunications par satellites sont classés en fonction de l'altitude des satellites. On distingue ainsi :

1. Les systèmes GEO (Geostationary Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant sur l'orbite géostationnaire.

2. Les systèmes MEO (Medium Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant sur l'orbite médiane de 5.000 à 15.000 km et au dessus de 20.000 km..

3. Les systèmes LEO (Low Earth Orbit) qui correspondent à des satellites évoluant en orbite basse de 700 à 1.500 km. Les Systemes de telecommunications sont au coeur de:

  •  La téléphonie

 

  • La télédiffusion

La transmission vidéo par satellite est la première application des satellites de télécommunications. Elle est estimée à 60% de la capacité du secteur spatial.

  • La transmission de données

La transmission de données constitue la troisième grande application des satellites de télécommunication. Les réseaux d'entreprise VSAT

  • La radiomessagerie

La radiomessagerie par satellites est un service offert sur plusieurs satellites GEO comme Inmarsat-C et D, OmniTracs ou encore EutelTracs. Elle existe aussi sur des constellations en orbite basse telle OrbComm.

  • L'Internet par satellite

L'Internet par satellite est un sujet très important actuellement et le satellite fait partie des solutions d'accès local au même titre que le LMDS, l'ADSL, les solutions câblés ou d'autres technologies. Le programme SkyBridge d'Alcatel actuellement arrêté pour des problèmes de financement fait partie de ce type de systèmes.

  • Faisceau hertzien

Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux - aujourd'hui principalement numerique- mono-directionnel ou bi-directionnel et généralement permanent, entre deux sites géographiques fixes. Il exploite le support d'ondes radioélectriques, par des fréquences porteuses allant de 1 GHz à 86 GHz1 (gamme des micro-ondes), focalisées et concentrées grâce à des antennes directives.

Ces émissions sont notamment sensibles aux obstacles et masquages (relief, végétation, bâtiments…), aux précipitations, aux conditions de réfractivité de l'atmosphère, aux perturbations électromagnétiques et présentent une sensibilité assez forte aux phénomènes de réflexion (pour les signaux analogiques mais la modulation numérique peut, au moins en partie, compenser le taux d'erreur de transmission dû à ces nuisances).

À cause des limites de distance géographique et des contraintes de  visibilité , le trajet hertzien entre deux équipements d'extrémité est souvent découpé en plusieurs tronçons, communément appelés  bonds, à l'aide de stations relais. Dans des conditions optimales (profil dégagé, conditions géoclimatiques favorables, faible débit, etc.), un bond hertzien peut dépasser 100 km.

 


300 Vues

0 Commentaires




Copyright © 2018 Ciintcoms (Fadoul Abakar) Tous Droit Réservé |

Siege a N'djamena / Avenue de 10 octobre

Contact:  +235 66 13 21 28/  99480314

Email : nousecrire@ciintcoms.com

Design and Coded By


FADOUL ABAKAR

21-Jul-19 /01
Haut de la page| Acceuil